Fabrication additive dans le sport: 3 innovations (I)

Autor: David Rodríguez
}
3 janvier 2022
Ejemplo de fabricación aditiva en el deporte

L'un des avantages les plus souvent mentionnés lorsqu'on parle de développer des produits et des solutions à l'aide de la fabrication additive est la personnalisation. Le fait de pouvoir fabriquer des séries très courtes, voire uniques, à un coût abordable, nous permet de réaliser des pièces sur mesure pour un utilisateur.

Le domaine du sport est particulièrement susceptible de bénéficier de cette possibilité offerte par la technologie. Voici trois exemples de conception de produits utilisant l'impression 3D pour répondre à des besoins individuels.

Ciclisme

Parmi toutes les propositions actuellement disponibles, non seulement pour les vélos mais aussi pour les composants, l'une des plus intéressantes à mes yeux est celle de Kinazo, un studio de conception et de développement de produits basé à Bratislava.

La marque slovaque s'est associée à Volkswagen pour créer son E-1, un vélo d'enduro électrique. Le cadre du prototype original, soudé en 11 parties différentes, a été réalisé en une seule pièce en aluminium sur le Concept Laser X Line 2000R (800 x 400 x 500 mm) que le constructeur automobile allemand possède en Slovaquie. [1]

L'équipe de Kinazo et Volkswagen avec le crade imprimé en monobloc. Via Kinazo

Sans avoir un design particulièrement frappant, il atteint son objectif : offrir une solution fonctionnelle et personnalisable en termes de taille, de forme ou de design pour s'adapter non seulement au physique de l'athlète mais aussi à son activité, en étant capable de renforcer certaines zones considérées comme critiques.

Image via Kinazo

Escalade

Pour se déplacer, un grimpeur s'appuie sur ses mains et ses pieds. Il a besoin d'avoir les mains libres pour optimiser sa prise en main, donc le seul équipement qu'il porte sont les chaussons d'escalade. Ces derniers, pour obtenir la meilleure adhérence, doivent être très proches du pied et sont généralement achetés une ou plusieurs tailles en dessous de la taille habituelle.

Pourquoi ne pas fabriquer des chaussons d'escalade sur mesure ? C'est dans cette optique que les étudiants de l'université de design ELISAVA ont conçu Athos avec le soutien du centre technologique Leitat de Barcelone et de son initiative I AM 3DHUB. L'idée est basée sur la réalisation du design du corps de la chaussure à mesurer sur le scan du pied de l'utilisateur pour l'imprimer (HP, matériau TPU) et ensuite ajouter le fond vulcanisé et les textiles manuellement. [2]

Composants du chausson d'escalade Athos. Via Athos

Leur proposition visant à rendre l'escalade plus saine, en améliorant le confort et en réduisant les risques de blessures et d'accidents, a été finaliste des prix Purmundus Challenge ou James Dyson. Le prototype étant prêt, il devrait effectuer ses premières ventes en 2022.

Ski

Smith Optics, une entreprise dédiée à la conception et à la fabrication de lunettes de protection pour les sports d'hiver, a introduit la fabrication additive comme l'un de ses outils pour proposer de nouveaux produits. Dans ce cas, son modèle 3D I/O MAG Imprint permet à chaque utilisateur d'avoir des masques entièrement adaptées aux contours de son visage.

"Plus de fuites de lumière, plus de trous d'air ou de points chauds, le champ de vision le plus large possible et un confort tout au long de la journée si doux que les lunettes sont à peine perceptibles."


Smith Optics
Vue éclatée du modèle Imprint3D I/O MAG: au centre, le cadre en MJF. Via Smith Optics

Le processus est similaire à celui d'Athos, puisque c'est le porteur qui doit être scanné pour que l'entreprise américaine fabrique la monture personnalisée en technologie MJF. Le reste des éléments est standard, adaptable à chaque modèle unique. [5]

RÉFÉRENCES

[1] Kinazo

[2] ATHOS

[3] Purmundus Challenge

[4] James Dyson Award

[5] Smith Optics

David Rodríguez

3D Printing professional. Mining & Energy Engineer B.Sc. Industrial Engineer M.Sc. Believe to make.

À lire aussi

3D Print Lyon 2022

3D Print Lyon 2022

Chronique du salon 3D Print 2022 à Lyon. On fait le point sur l'état actuel de la fabrication additive et de son écosystème en France.

LAISSEZ VOTRE

AVIS

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © 2022

Design web: Presentia